L’une des clés de la réussite lorsque l’on est Freelance et que l’on exerce son activité chez soi est de bien organiser ses journées pour qu’elles soient productives et pour nous permettre d’avancer dans la réalisation de nos objectifs à moyen et long terme. Bien entendu, cela suppose de s’être fixé des objectifs au préalable. Imaginez que vous prenez un taxi ou un Uber -pour être dans le coup- et que vous ne lui indiquez pas votre destination, il va rester sur place, ne sachant où se rendre…dans votre business, c’est la même chose: vous devez avoir une feuille de route et une destination.

 

Règle n°1: se fixer des horaires

Ben oui, parce que la principale erreur grossière que commettent les freelances, c’est de mélanger vie privée et vie professionnelle. Vous devez au contraire mettre une séparation claire entre les deux. Pour cela, il faut vous fixer des horaires de travail. En dehors de ces horaires, c’est votre vie privée, et vous ne devez plus vous occuper de votre business. Je sais que beaucoup de freelances ne fonctionnent pas comme ça, mais croyez-moi, vous serez beaucoup plus efficace en respectant cette règle simple.

Pour organiser votre planning de travail, je vous conseille d’utiliser Trello, qui est un outil gratuit, disponible en ligne. Je vous renvoie à cet article pour découvrir une méthode simple pour organiser vos journées avec Trello.

 

Règle n° 2: se fixer des objectifs S.M.A.R.T

Je suis sûr que vous avez déjà entendu parler de la méthode SMART, même si c’est assez lointain. Cette méthode consiste à transformer un objectif vague en quelque chose de spécifique. Justement SMART est un acronyme qui signifie : spécifique – mesurable – acceptable – réaliste – temporel

Votre objectif doit être premièrement spécifique. Par exemple, ne dîtes pas : “Terminer mon site web” mais “Terminer les pages Contact, Prestations et Blog avant la fin de la semaine” C’est une formulation spécifique car vous visualisez exactement ce que vous devez terminer.

Ensuite, il doit être mesurable. Ici, il va s’agir de mettre en place un indicateur qui va nous permettre d’évaluer l’atteinte ou la progression vers l’objectif. Ainsi on peut découper l’objectif en paliers si celui-ci est un gros objectif. Plutôt que de dire : “d’ici 1 an , je veux avoir atteint 3.000 abonnés à ma newsletter” on va fixer des objectifs intermédiaires : “dans 3 mois, je veux avoir 500 abonnés” “Dans 6 mois, je veux 1.000 abonnés” etc.

L’objectif doit être acceptable. Autrement dit, il faut que cet objectif ne vous semble pas trop ambitieux au point d’être décourageant, mais tout de même, il doit proposer un challenge. Vous vous fixez cet objectif que vous acceptez, mais qui va vous demander un effort.

L’objectif doit aussi être réaliste. Si vous n’êtes pas sportif et que vous décidez de gravir l’Everest dans les 3 mois qui viennent, ce n’est pas un objectif réaliste. Mais par contre, vous pouvez décider : “Je vais m’inscrire à des cours d’escalade” pour apprendre les bases justement.

Enfin, il doit être temporellement défini. Exemple: “Je veux gagner 3.000€ de C.A d’ici 1 an”  Ici, on se donne 1 an pour atteindre son objectif.

 

Règle n° 3: avoir une to do list ( liste de choses à faire)

Outre l’outil Trello que je vous conseille dans la règle n°1, il est important de noter les tâches que l’on prévoit de faire dans la journée, la semaine, le mois etc. Si vous êtes accro des applications mobiles comme moi, vous pouvez utiliser des applis comme Evernote ou Google keep vous avez aussi Omni notes qui est très pratique car on peut attacher des pièces jointes aux notes (PDF, audios, videos) et utiliser les cases à cocher.

 

Règle n°4: avoir une bonne hygiène de vie

Vous le savez les freelances ont tendance, s’ils n’y prennent pas garde, à avoir un mode de vie assez laxiste. Bien que je ne soit pas un grand sportif, loin de là, je m’oblige à ne pas rester H24 derrière mon P.C, et je prévoit d’aller marcher au moins 2 fois par semaine et de faire au moins 15.000 pas. Je met mon podomètre en route, j’écoute mes podcasts en chemin, et ça m’aide à garder le cap !
Autre élément à ne pas négliger : le sommeil. Fixez-vous une heure limite pour aller vous coucher. Par exemple 23h30. Et mettez votre réveil par exemple à 7h45 le lendemain matin pour vous lever et attaquer une nouvelle journée ! Bref, c’est à vous de trouver le rythme qui vous convient.

 

Règle n° 5 : Prioriser

Toutes les tâches que l’on a effectuer ne sont pas à mettre sur le même plan. Certaines sont plus urgentes et importantes que d’autres. Certaines peuvent être reportées ou déléguées. Connaissez-vous la matrice d’Eisenhower? Elle consiste à tracer un carré de 4 cases en fonction du degré d’urgence et d’importance des tâches. Voici une petite vidéo pour que l’on concept soit plus clair :

Voilà qui devrait vous aider à avoir des journées plus productives. Et vous, quels sont les outils que vous utilisez au quotidien pour organiser vos journées? 

 

PRISE DE RDV : 06.72.35.68.60
%d blogueurs aiment cette page :