L’editeur Gutenberg

Cela fait déjà quelques temps que l’on entend parler de Gutenberg, mais pour ceux qui ne sont pas encore au courant, l’éditeur de texte de Wordpress va changer de look ! Attention, car il va s’agir d’une véritable rupture avec la présentation actuelle de l’éditeur de texte qui n’avait pas bougé depuis plus de 10 ans. 

Si vous êtes un utilisateur de Wordpress, vous n’êtes pas sans savoir que l’éditeur de texte classique de notre cher CMS favori est plutôt limité bien que parfaitement fonctionnel. Les fonctionnalités qu’il offre proposent l’essentiel, mais ne sont pas très poussées. Les choses vont changer avec l’arrivée de Gutenberg. Gutenberg, vous l’avez compris, et donc le nom donné au projet d’éditeur de texte nouvelle génération de Wordpress. Avec lui, l’expérience utilisateur va singulièrement s’améliorer ! Je viens de passer à Gutenberg, et pour ce que j’en ai vu, ce nouvel éditeur de texte m’a conquis et je lui réserve un accueil très favorable ! Car oui, bien qu’il faille attendre la mise à jour vers Wordpress 5.0 pour profiter de Gutenberg, il est dors et déjà disponible. Dans votre tableau de bord, descendez sur la page, un bouton bleu “Essayez Gutenberg” est normalement disponible dans l’encart  “une modernisation de l’édition arrive bientôt!”

Avant, pour ceux qui voulaient avoir un éditeur de texte plus avancé, il existait des plugins alternatifs à l’éditeur classique comme TinyMCE Advanced, qui permettait d’ajouter quelques fonctionnalités supplémentaires, mais rien de comparable avec ce que propose Gutenberg.

Pourquoi ce nouvel éditeur de texte?

Beaucoup de gens critiquent Gutenberg et se demandent pourquoi changer quelque chose qui marche. Mais laissez-moi vous dire que c’est un raisonnement à courte vue. Les gens sont naturellement réfractaires au changement parce qu’ils interprètent cela comme une menace qui vient bousculer leurs habitudes bien établies, au lieu de voir le changement comme une opportunité. Il est bien normal que Wordpress évolue, car tout ce qui n’évolue pas stagne ou régresse. Et puis, il y a la concurrence de solutions comme Wix qui proposent des fonctions très innovantes. Mais pour les engoissés, rassurez-vous, vous pourrez toujours revenir à l’éditeur classique via un bouton.

Bien sûr, la justification de ce nouvel éditeur de texte est de relever un challenge, mais surtout d’enrichir et d’étendre les possibilités offertes grâce à cet éditeur de texte nouvelle génération. D’ailleurs, après un temps d’adaptation, je suis sûr que vous allez être conquis par Gutenberg ! En tout cas, moi, il ne m’a pas fallu longtemps pour l’adopter après l’avoir essayé ! 

Qu’est-ce qui va changer? 

Les différentes fonctions en menus déroulants

Avec Gutenberg, la présentation change complétement. Terminé la barre de menu sur deux lignes regroupant toutes les fonctionnalités, place désormais aux “blocs”. Un bouton “+” permet d’accéder à l’ensemble des blocs, qui ne sont rien d’autres que les différents modules et fonctionnalités de l’éditeur Gutenberg. Il y en a vraiment beaucoup ! Le fait de cliquer sur le “+” ouvre un panneau, avec les différents blocs organisés par thèmes avec des menus déroulants. Tout en haut, on retrouve les fonctions les plus utilisées, et en dessous, des flèches vers le bas permettent d’ouvrir d’autres tiroirs avec toute une ribambelle d’autres fonctions. Vous avez : éléments en ligne, blocs communs, formatage, éléments de mise en page, widgets et inserts.

Ce que je vous conseille de faire pour vous familiariser avec cette nouvelle interface, c’est d’écrire un nouvel article en partant explorer ces différents blocs et de les ajouter au fur et à mesure pour voir ce que cela donne. La présentation en onglets “Visuel” et “HTML” disparaît. À la place, vous aurez un bouton HTML sur la droite de votre zone de contenu, accessible également via le tiroir Formatage > HTML personnalisé.
Plutôt pratique. Les options de mise en forme sont regroupées dans “les plus utilisées” ou bien directement dans votre bloc de texte au-dessus. À noter qu’il est désormais possible d’insérer un tableau nativement dans votre texte, le bouton est disponible sur la droite à côté de HTML ou via le tiroir “les plus utilisées”. Une nouveauté vraiment bienvenue tandis qu’il fallait utiliser un plugin spécial avec l’ancien éditeur de texte ! 

Les fonctions les plus utilisées

Autre fonction nouvelle : la possibilité d’insérer nativement un fichier son ou un PDF, accessible via le tiroir “les plus utilisées”. Vous pourrez aussi ajouter par exemple une galerie d’images. Vous allez vite vous apercevoir que ce qui était disponible en ajoutant des plugins additionnels comme le fait de poursuivre la lecture avec d’autres articles est désormais accessible nativement en cliquant sur le bouton “ajouter derniers contenus” à côté de HTML à la droite de votre zone de contenu. Gutenberg va donc apporter beaucoup plus d’intuitivité à l’éditeur de texte.

Lorsque vous ajoutez une image, de nouvelles icônes sur le dessus permettent de mettre l’image en pleine largeur, de la centrer, de l’aligner à gauche ou à droite du texte. Si vous cliquez sur les 3 petits points verticaux en haut à droite de votre bloc, vous ouvrez le menu latéral “plus d’options” : vous pouvez accéder aux réglages du bloc, dupliquer le bloc, ajouter un nouveau bloc au-dessus ou en dessous, modifier en HTML, ajouter aux blocs réutilisables et supprimer le bloc. 

le panneau latéral “Plus d’options” / réglages du bloc

Les métas données de base comme l’ajout de catégories, l’image à la une, les tags, sont accessibles via “afficher les réglages du bloc” du menu “Plus d’options” dans l’onglet “document”. Possibilité intéressante pour souligner certains passages, la possibilité de mettre un fond de couleur à un bloc de texte ou de changer la couleur du texte avec l’option “réglages de couleur” de l’onglet “bloc”. Vous pourrez également changer la taille du texte ou ajouter une lettrine dans “Réglages du texte”. Bref, des possibilités élargies !

Un défaut malgré tout…

Pour publier votre article, cliquez sur le bouton bleu “Publier” au-dessus de la zone d’édition et re cliquez sur le second bouton “publier”. Pas très pratique pour le coup de devoir le faire en deux fois. Mais si vous voulez programmer la date de publication de votre article, une option est disponible après avoir cliqué une première fois sur “Publier”. Le fait d’avoir regroupé ces options dans un menu déroulant avant de valider la publication n’est vraiment pas pratique. On va dire que c’est le seul défaut que j’ai remarqué qui est vraiment gênant.

A côté du bouton “Publier” vous pouvez également prévisualiser l’article et l’enregistrer comme brouillon. 

Voilà, je pense avoir fait le tour de l’interface de Gutenberg, je serai curieux que vous me donniez vos impressions sur le nouvel éditeur de texte de Wordpress : est-ce que vous l’appréciez ou bien vous voulez conserver l’ancien éditeur ? Le débat est ouvert en commentaires !

PRISE DE RDV : 06.72.35.68.60
%d blogueurs aiment cette page :