Convertir l’audio en texte ne demande pas de compétences particulières, cependant, selon le type de missions demandées, il sera nécessaire de posséder certaines qualités. Il existe en effet différentes techniques qui
demandent des niveaux de concentration différents.

Bien entendu, il faut aimer écrire, et ne pas craindre une certaine monotonie.

Même si c’est un métier abordable et accessible au plus grand nombre, il est évident que la retranscription audio ne conviendra pas à tout-le-monde. Cependant, convertir l’audio en texte est un bon moyen d’obtenir un complément de revenu.

 

Convertir un audio: quels types de missions? 

3 types de missions peuvent vous être demandées par un client en retranscription audio :

  •  La retranscription mot à mot (ou verbatim) qui doit comporter les hésitations (euh…) rires, soupirs, etc.
  •   La reformulation: l’enregistrement est retravaillé dans un français correct, en supprimant les fautes syntaxiques, les tics de langage, rires, hésitations etc.
  •  Le compte-rendu : le discours est synthétisé avec les points principaux abordés.

Le matériel nécessaire

Retranscrire sur Word, sans logiciel, avec juste votre fichier audio, n’est pas très commode, et vous fera perdre du temps. Vous pouvez vous équiper de logiciels gratuits tels que: Express Scribe  Recordense  ou encore Dictation.io
Parmi les logiciels payants, vous trouverez également transcribe  mais vous pourrez l’utiliser gratuitement pendant la période d’essai de 7 jours. Pour ma part, j’utilise Recordense, et ce que je trouve très pratique avec ce logiciel, c’est qu’il se synchronise avec Google drive, et vous pouvez sauvegarder votre fichier sur votre drive et le partager avec votre client qui peut vous demander des modifications. Sachez aussi que Google doc possède une fonction de retranscription de votre voix en allant dans outils/synthèse vocale.

Pour bien convertir un audio en texte , il est nécessaire d’être concentré, donc installez-vous derrière votre ordinateur et coupez toutes les sources de distraction. S’il le faut, demandez à votre entourage de ne pas vous déranger pendant votre plage de travail. Pour vous entraîner aux différents types de retranscriptions, choisissez par exemple une vidéo Youtube, ou un podcast, et transcrivez-le.

Minutez votre temps de travail avec un timer pour voir combien il vous faut de temps pour retranscrire la bande son. Cela vous sera précieux pour estimer votre capacité de travail qui aura bien entendu une incidence forte sur vos revenus, car nous ne sommes pas des superman ou des wonder women ! Sachez qu’il faut en moyenne 5 à 6 h de retranscription pour un fichier audio d’une heure.

De même, si vous n’êtes pas très bon en orthographe, vous pouvez vous procurer le logiciel payant Antidote  ou bien Cordial

La prospection

Bien entendu, le nerf de la guerre quand on est Freelance, c’est d’avoir des missions et donc des clients. La prospection, c’est super important. Ça doit occuper au moins 50% de votre temps de travail. Bien évidemment, quand on est un Freelance débutant, cela semble évident, on va tous à la pêche aux clients, c’est après, quand l’activité décolle ou trouve son rythme de croisière, et qu’on commence à avoir 2 ou 3 clients fidèles avec qui on bosse sur le long terme que l’on abandonne bien souvent la prospection. C’est une grossière erreur ! Il ne faut JAMAIS être dépendant d’un client ou deux.

Le risque d’avoir des missions longues avec 1 ou 2 clients c’est de se complaire dans sa zone de confort, et d’arrêter de prospecter. Si pour une raison ou une autre, la collaboration avec ces clients s’arrête ( restrictions budgétaires par exemple) vous vous retrouvez le bec dans l’eau et dans une situation d’urgence budgétaire !

Je vais vous proposer un billet où je rentrerai plus en détail sur les bonnes méthodes de prospection, mais voilà, gardez en tête de continuer à préparer des mails, de faire de la veille et d’entrer en contact avec des gens sur Twitter, Linkedin, facebook, de distribuer vos cartes de visites etc.

 

Vous êtes en position de force

convertir un audio, c'est un métier !

 

L’avantage énorme que l’on a dans la retranscription audio, c’est que la clientèle potentielle est vraiment très large. Après, il faut mettre en place une stratégie pour votre prospection, et peut-être travailler de préférence avec certaines professions ou secteurs. Mais entre les entreprises, les professions libérales de tout poil, les syndicats, les étudiants…sans compter les gros podcasteurs et youtubeurs qui ont de gros besoin en retranscription, vous avez devant vous un gisement inépuisable de clients ! A vous de les convaincre…

Maintenant, comment faire si vous êtes déjà au taquet et que vous ne pouvez plus accepter de nouveaux clients parce que vous n’êtes tout de même pas Superman ou wonder woman hein…et que vous travaillez déjà 8 ou 10 heures par jour? Si vos clients actuels ne vous rémunèrent pas à la hauteur de vos espérances ou pinaillent sur vos tarifs, faîtes-leur comprendre que vous n’êtes pas dépendant d’eux, et mettez-les en concurrence avec les prospects les plus généreux. Dites-leur: “Telle boîte me propose tant, est-ce que vous pouvez vous aligner ou pas?” Après, c’est à vous de voir si vous continuez avec ce client ou pas, mais à n’en pas douter, ils seront déstabilisés qu’un Freelance leur mette la pression alors qu’ils pensent qu’un freelance est une sorte d’esclave des temps modernes qu’ils peuvent exploiter en rechignant à le payer a sa juste valeur.

Et vous, comment ça se passe pour votre prospection? Racontez-moi votre expérience dans les commentaires… 

 

PRISE DE RDV : 06.72.35.68.60
%d blogueurs aiment cette page :